Les engrenages du cerveau qui tournent

Il y a un bon bout de temps, j’ai écrit un article qui exprimait l’importance de la faillite parce que ça nous donne des opportunités d’apprentissage. C’est une idée que j’essaye de garder en tête en tout temps, en particulier quand je suis en train d’apprendre quelque chose de nouveaux et que je faillis à réussir du premier coup.

Récemment, j’ai essayé de réparer la montre à gousset que ma blonde m’a acheté. Ma blonde m’a avoué que la montre n’était pas de haute qualité, et donc j’avais le plaisir de le démonter et nettoyer, tout en accomplir quelque chose sur ma liste de vie sans me sentir coupable.

Quand les outils que j’avais commandé sont arrivées, j’ai entrepris le démontage de la montre avec mouvement délicat et une curiosité d’enfance. J’étais émerveiller par les petits vise et engrenage que j’enlevais tout en répétant les termes et noms des engrenage que j’avais appris d’articles et vidéos de YouTube.

J’avais tellement hâte à apprendre que j’ai faillis de prendre des photos lors du démontage. Quand le temps est arrivé pour tout remettre ensemble j’avais devant moi un casse-tête sans instructions. Ça m’a pris trois jours, mais j’ai éventuellement réussi à tout réassembler en utilisant une partie mémoire, une partie logique, et une partie essais et erreur.

Vers la fin j’étais un peu perdue avec un sens de gratification que j’ai mis une vise droitière dans un trou pour vise gauchère. Et suite à cela, j’ai perdu une des vise. À travers le projet, j’avais éjecté des engrenages et vises avec les pinces à l’autre côté de la sale. Avec un aimant et de la chances, je les ai tous retrouvés – sauf cette dernière vise.

J’ai commandé des vises pour une montre à gousset et elles sont arrivées il y a plusieurs mois. C’est seulement dans les dernières semaines que j’ai pu trouver le temps à les essayer, grâce a avoir quitter mon emploie et commencer à travailler pour moi-même. J’avoue aussi que j’avais un peu peur de ne pas être capable de réparé la montre que ma blonde m’a donnée et donc je procrastinait la possibilité d’échec.

Ça m’a pris quelques heures à essayer différentes grandeurs de vise, mais à la fin de la journée aucune des vises étant de la bonne taille. J’avais une petite peine au cœur pour ne pas être capable de réparer la montre que ma blonde ma donnée, mais je me suis bien amusée à apprendre quelque chose de nouveau. L’expérience a aussi commencé à faire mijoter des questions concernant les engrenages. C’est donc certainement quelque chose que je vais explorer à un temps dans le futur.

Restez avec nous!

– KMSB

Follow Me Here:
Partagez: